«

En-Marche.fr

‹ Retourner

MON PROJET A VOS CÔTÉS POUR UNE CIRCONSCRIPTION RENOUVELÉE ET DYNAMISÉE

Le député doit vous représenter à l'Assemblée Nationale et porter votre voix à Paris. Pour autant, il faut aussi que l'Etat puisse évoluer pour être à votre service. Je saurai être présent et proche pour vous proposer des réponses locales adaptées. Je mets ainsi en avant 5 POINTS LOCAUX MAJEURS sur lesquels je m'engage à être évalué au terme de mon mandat !  
Partagez Tweetez Envoyez

1- OUI à une couverture téléphonique 4G sur TOUT le territoire

Nous avons encore, sur la circonscription, trop de zones mal couvertes par les réseaux voire non couvertes (comme Roche en Forez). Le gouvernement et moi-même, nous engageons à couvrir en 4G le territoire sur les 5 prochaines années en obligeant les opérateurs à déployer leur réseau. Sans quoi, l'état reprendra la main sur la gestion des licences.

2- OUI à la mise en 2 x 2 voies de la RD 496 pour un accès simplifié à l'A72.

La circulation sur cette voie est complexe et dangereuse. Le trafic y est ralenti, occasionnant une gêne importante pour tous les déplacements qu'ils soient professionnels ou touristiques. De plus, cette route constitue un frein au développement économique du bassin de vie Montbrisonnais. Je m'engage donc à soutenir un projet ambitieux mais réaliste de passage à 2x2 voies sur le tronçon Montbrison-A72 afin de sécuriser et fluidifier cette portion.

3- OUI au maintien et au développement des services actuels à l'hôpital de FEURS ainsi qu'à l'implantation de maisons médicales

Le plan national de 5 milliards d'euros pour moderniser et renforcer les hôpitaux nous permettra de maintenir les 2 entités actuelles du CH du Forez. Cependant, il convient de rééquilibrer les compétences entre les 2 sites en faisant fructifier les spécificités de chacun : cardiologie et soins de suite à Feurs, chirurgie et pôle mère-enfant à Montbrison. Il convient également de soutenir les 2 services d'urgences. Des hôpitaux forts et compétents, c'est un service rendu aux citoyens mais c'est aussi un levier pour susciter les installations de nouveaux médecins. Je serai attentif et disponible pour toutes les démarches d'installations afin de limiter la désertification médicale. Les municipalités et les usagers peuvent compter sur moi et mes compétences de médecin.

4- OUI à une prise en compte des petites communes rurales et au respect de leur importance sur le territoire.

La suppression de la taxe d'habitation pour 80% de la population est une mesure phare du programme d'Emmanuel MACRON. Cependant, nous comprenons qu'elle puisse susciter l'interrogation dans les petites communes où cette taxe constitue un revenu important. Ce manque à gagner sera intégralement compensé par les dotations de l'état et sera même complété par une aide dont le montant sera basé sur un contrat passé entre l'Etat et la commune. Par ailleurs, nous souhaitons placer la commune au centre d'un dispositif d'aide au développement local qui comprendra également un plan de réfection et développement du réseau routier, ferroviaire et téléphonique. De plus, l'état s'engage à mettre en place des maisons de services publics pour regrouper les services administratifs sur un guichet unique aux heures d'ouverture adaptées au plus grand nombre.

5- NON à la prison de Saint Bonnet les Oules 

C'est un dossier qui a été mal présenté et mal préparé. Il est bien évident que nous sommes tous conscients qu'il faut construire de nouvelles places de prison sur le territoire. Cependant ces établissements ne peuvent être implantés n'importe où et n'importe comment. Le cahier des charges doit être strict. Commençons par réétudier les sites initiaux pour réaliser une démarche objective.

 

Ces engagements locaux viennent en complément des décisions nationales en faveur de :

- la santé / handicap : remboursement à 100% des soins dentaires ainsi que des lunettes et prothèses auditives, régime santé et retraite identique pour tous, hypertension artérielle réintégrée dans les pathologies remboursées à 100%, investissements dans la prévention, augmentation de 100 euros de l'AAH, soutien et renforcement du nombre des AVS,...

- le travail : formation adaptée débouchant sur un emploi après bilan de compétences immédiat, assouplissement des contraintes d'embauche et de licenciement afin d'évoluer plus facilement dans sa carrière, droit au chômage élargi à tous les travailleurs, démission possible sans perte de ses droits (une fois tous les 5 ans),...

- l'industrie et l'artisanat : plan d'investissement dans la recherche et le développement, suppression du RSI, baisse des charges salariales et patronales, baisse des cotisations chômage pour les entreprises embauchant en CDI, baisse de l'impôt sur les sociétés et renforcement de l'investissement par des mesures fiscales incitatives,...

-l'agriculture : plan d'investissement de 5 milliards d'euros pour la modernisation des exploitations et pour permettre la transition écologique, valorisation du travail des agriculteurs (développement des circuits courts, obligation d'utilisation de produits locaux dans la restauration hors foyers), suppression de la MSA (santé et retraite), pas de nouvelles normes en France et uniformisation des normes Européennes,...

-l'Europe : la France doit rester forte au sein d'une Europe forte qui nous protège. Ainsi, Emmanuel MACRON, comme il l'a déjà montré, souhaite positionner la France comme un leader Européen. Il souhaite lisser les normes, les taxes, la fiscalité et la politique étrangère au sein de l'Europe afin de ne plus avoir de concurrence entre les pays Européens.

-la sécurité : 10 000 nouveaux postes de policiers et gendarmes, professionnels mieux formés, mieux équipés et mieux déployés sur le territoire, pour les infractions et délits les moins graves : contraventions directes plutôt que de longues procédures n'aboutissant pas, mais cependant tolérance zéro pour les incivilités,  développement d'un état major dédié aux attaques terroristes, augmentation du budget de la défense,... 

 

Ce site utilise des cookies — En savoir plusOK